Décentration
 l'Abre VertFormationsEditionsRechercheEnveloppementslexiqueContacts

Institut 
SITIMO 
Décentration 
[Accueil][Formations][Décentration]


 

 

Qu'est-ce que la décentration?

La décentration est une technique de mise en condition utilisée dans l'onirothérapie d'intégration pour permettre au sujet d' accéder à un surgissement spontané d'images mentales oniriques.
Le sujet est habituellement allongé, les yeux fermés, dans une pièce obscure ou aux éclairages très atténués.
Il lui est demandé d'oublier ce qu'il peut savoir de la concentration et de la relaxation. Par définition, la concentration implique un effort d'attention sur un département sensoriel ou sur une fonction sensorielle. Ici le sujet doit s'abstenir de tout effort, d'où le nom de décentration donné à la technique. Toute attention doit s'effacer pour une attente.

Le but de la mise en condition n'est pas la recherche d'un état de relaxation, puisqu'il convient ici d'accepter les contractures qui précèdent généralement, et parfois de façon douloureuse, le stade de dissociation de l'image corporelle.

Initialement, la technique digitale peut faciliter l'entrée dans cet état d'attente passive. Le sujet est amené à abandonner les filtrages habituels imposés à ses perceptions sensorielles, et à percevoir par exemple la circulation du sang à l'extrêmité de ses doigts.

La palpitation du sang emplit le champ de la conscience perceptive. Les mains semblent grossir, se déformer, changer de position souvent de façon dissymétrique. Puis les divers départements sensoriels parlent anarchiquement. (...)

(extrait de l'article "décentration", André VIREL, "Vocabulaire des psychothérapies", Fayard, 1977)

Pourquoi la décentration?

Au début du siècle, la psychothérapie a privilégié soit la libre association d'idées (psychanalyse) soit le surgissement d'images (techniques d'imagerie mentale). Les uns mettaient l'accent sur une démarche intellectualisante, les autres privilégiaient l'affectif et le vécu des imageries.

Choisir la voie des images ne veut pas pour autant rejeter la prise de conscience des problèmes. Mais ce n'est pas la prise de conscience intellectuelle qui conduit à résoudre la structure névrotique, c'est le vécu onirique qui libérant la fonction biologique de l'imaginaire, engendre la prise de conscience.

    Pour parvenir à cette libération de l'imaginaire, une mise en condition corporelle préalable est nécessaire: c'est la technique de Décentration mise au point par André VIREL. La décentration ne saurait être confondue avec les différentes techniques de relaxation où il s'agit de relaxer le corps pour apaiser le psychisme. Dans un premier temps, la décentration vise au contraire à la somatisation, la corporalisation des tensions et cela se traduit par des contractures, des douleurs. La parole est donnée au corps, il devient sujet. Il est demandé au sujet, allongé, paupières closes, de s'abstenir de tout effort d'attention, de concentration afin de permettre à chaque territoire sensoriel de s'exprimer librement. Le sujet, en état de conscience hyponoïde et en niveau de conscience abaissée, dans un vécu passif devient alors disponible à tout ce qui viendra du fond de lui-même. Pour bien nous faire comprendre, nous précisons au sujet: "laissez venir tout ce qui vient de votre corps et non ce qui vient dans votre tête". D'un point de vue physiologique, cette introduction a pour but de permettre au sujet d'abandonner les filtrages imposés à nos perceptions sensorielles dans notre vie relationnelle de chaque jour. Ce qui revient à dire que le sujet se met à sentir ce qui se passe à l'intérieur de son corps en permanence mais auquel il ne prête pas d'attention dans sa vie à l'état de veille. Ainsi le sujet perçoit par exemple, la pulsation sanguine au niveau de ses empreintes digitales. (...)

(Extrait de: "faut-il rescusciter PAN" in A. VIREL "De la peur Initiale à l'Initiatique".)

   

 

 pour toute information complémentaire concernant la formation à la décentration

contacter

Odile DORKEL
14, rue des lions Saint Paul, 75004 Paris
tel-fax: 01 47 00 16 63
email:
odile.dorkel@wanadoo.fr

 

 

[Précédent][Haut]

webmstre@arbrevert.org